La lutte contre les cambriolages : une priorité qui est l'affaire de tous !


9 décembre 2013
Catégorie : General

1- Les conseils de la police et de la gendarmerie afin de réduire les risques en matière de cambriolages des résidences principales :

- lorsque vous quittez votre domicle, veillez à ce que vos portes et fenêtres soient fermées (chaque effraction retarde le malfaiteur et l'oblige à rester sur place plus longtemps) ;

- lorsqu'une fenêtre ou une baie vitrée vous paraît plus fragile, fermez également les volets ou baissez le volet roulant ;

- ne laissez pas le double de vos clés dans un pot de fleurs, une boîte aux lettres, ou sous le paillasson. Remettez-le plutôt à une personne de confiance ;

- ne laissez pas traîner d'outils ou d'échelle  à l'extérieur de votre maison, car ils sont souvent utilisés pour commettre les effractions ;

- placez vos bijoux et valeurs en lieux sûrs, en les tenant également éloignés des accès (évitez les usuels tels que : sous le matelas, entre deux vêtements dans l'armoire, etc ...) ;

- photographiez vos objets de valeur pour faciliter les recherches et les dédommagements en cas de vol ;

- notez les références et les numéros de série des matériels susceptibles d'intéresser les cambrioleurs (ordinateurs, écrans plats, ...).

Mais aussi et surtout :

- Soyez solidaires de vos voisins et vigilants pour votre quartier :

Trop souvent, les services enquêteurs apprennent, lors des enquêtes, qu'un voisin ou qu'un proche a tout vu, mais qu'il n'y a pas vraiment prêté attention et voulait en inforlmer l'occupant des lieux lorsqu'il le verrait ...

N'hésitez pas à signaler par téléphone, en composant le "17", tout évènement  qui vous paraît suspect, en restant le plus discret possible, afin de faciliter l'injterventionb des forces de l'ordre.

2- Les outils

- Dès cette année, l'opération tranquilité vacances, qui permet de signaler son départ en villégiature au commissariat ou à la gendarmerie de son domicile, autrefois réservée aux périodes de congés scolaires, est applicable toute l'année.

- Des référents et correspondants sûreté, policiers ou gendarmes formés à l'analyse et au conseil, peuvent répondre aux questions des commerçants et aux personnes les plus exposées.

De plus, en cette période de fin d'année, police et gendarmerie renforcent leurs patrouilles aux horaires d'ouvertures et de fermetures des commerces ainsi que sur les zones d'activités commerciales, afin de protéger la population des vols à main armée (opération anti hold-up).

image actu principale

Actualités